• : HISTOIRE-GÉO en LIBERTÉ
  • HISTOIRE-GÉO en LIBERTÉ
  • : Ce lieu permet d'approfondir les thèmes abordés en classe, de clarifier des points essentiels de méthodologie et d'affûter son esprit critique. Il est dédié aux esprits curieux qui ont soif de compréhension et de liberté intellectuelle.
  • Contact

"N'oublie pas de rechercher aussi le bonheur que procure une compréhension nouvelle, apportant un lien supplémentaire entre le monde et toi. Ce devrait être l'oeuvre à laquelle tu apportes le plus grand soin, et dont tu puisses être le plus fier."

 

Albert Jacquard, A toi qui n'est pas encore né.

histoire géo einstein

"Moins d'histoire et de chronologie, ça ne va pas faire des jeunes gens modernes, ça va faire des jeunes gens amnésiques, consensuels et obéissants

Régis Debray

 

 

"Les véritables hommes de progrès ont pour point de départ un respect profond du passé"

Ernest Renan

 

 

19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 11:19
La mondialisation ne pourrait-elle pas faire office de nouvelle espérance ?

Réponse de Régis Debray:

Je ne vois pas trop en quoi. Les marchandises circulent mieux, les signes et les images aussi, vive la Toile et le conteneur. Mais, du même coup, les traditions, les cultures et les religions se côtoient bien davantage, se frottent l'une contre l'autre, et cela fait de l'irritation et de l'inflammation aux jointures. Des réactions allergiques, et donc des replis, des paniques identitaires ça et là.
La mondialisation techno-économique fomente une balkanisation politico-culturelle - 193 Etats à l'Onu quand il n'y en avait que 50 en 1946. Et plus les outillages progressent, plus les imaginaires régressent. Le passé revient en force, avec les fantasmes d'origine. Voyez le Moyen-Orient: les frontières modernes s'effacent, on remonte de l'Etat à l'ethnie. Le plus récent est le plus fragile. Quand il y a crise économique ou politique, ce sont les couches les plus anciennes qui affleurent: le clanique, le tribal, l'ethnique, le religieux. L'archaïsme, ce n'est pas le révolu, c'est le refoulé. Et la postmodernité, en ce sens, sera criblée d'archaïsmes. 
Pourquoi ?
Parce que le nivellement crée un déficit d'appartenance, un désarroi existentiel, d'où le besoin d'un réenracinement traditionaliste, d'un affichage de singularité. On croyait jusqu'à hier que l'évolution du niveau de vie nous débarrasserait du religieux - une école qui s'ouvre, c'est un temple qui ferme. Erreur. Les informaticiens sont plus fondamentalistes que les littéraires, en Inde comme en Islam. L'utopie libérale espérait que la carte bleue gomme les cartes d'identité, en réalité elle les fait sortir au grand jour. En somme la pacification par le doux commerce, l'OMC comme solution de l'énigme enfin trouvée, ça a beau être bardé de statistiques, cela reste le doigt dans l'oeil. Le technocrate domine à Bruxelles, mais il est à côté de la plaque. Disons qu'il n'a que la moitié du programme.
 
(...) Une frontière peut mal tourner, mais l'absence de frontières, c'est la jungle assurée, tôt ou tard.
 
Le Point, 24 septembre 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Profhistgéo - dans Mondialisation Terminale
commenter cet article

commentaires