• : HISTOIRE-GÉO en LIBERTÉ
  • HISTOIRE-GÉO en LIBERTÉ
  • : Une source d'informations variées pour compléter les cours et aiguiser son esprit critique
  • Contact

"N'oublie pas de rechercher aussi le bonheur que procure une compréhension nouvelle, apportant un lien supplémentaire entre le monde et toi. Ce devrait être l'oeuvre à laquelle tu apportes le plus grand soin, et dont tu puisses être le plus fier."

 

Albert Jacquard, A toi qui n'est pas encore né.

histoire géo einstein

"Moins d'histoire et de chronologie, ça ne va pas faire des jeunes gens modernes, ça va faire des jeunes gens amnésiques, consensuels et obéissants

Régis Debray

 

 

"Les véritables hommes de progrès ont pour point de départ un respect profond du passé"

Ernest Renan

 

 

17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 12:57

L'American way of life (en français : mode de vie à l'américaine) est une expression désignant le mode de vie américain qui s'est développé au XXe siècle et qui repose sur la consommation de masse. Celle-ci prend plusieurs formes : loisirs, objets de la vie quotidienne (alimentation, électroménager...), codes vestimentaires (jeans, costume...), informations pour l'individu, mais aussi surexploitation des ressources naturelles (eau, pétrole, ressources forestières).

Le terme a été largement commenté depuis la déclaration de George Bush Sr (père de George W. Bush), en 1992, estimant que rien ne ferait renoncer son gouvernement à défendre l’American way of life (« le mode de vie des Américains n'est pas négociable »), interprétée dans le contexte de la guerre en Irak par la consommation rapide des ressources naturelles de la planète.

Si tous les habitants de la Terre avaient le même mode de vie qu'un Américain du nord, il faudrait six planètes comme la Terre pour nourrir tous ses habitants. En effet, l'empreinte écologique d'un Américain du nord correspond à six fois la capacité biologique de la Terre

L'American way of life est aussi illustrée par des artistes comme Norman Rockwell.

Historique

Le développement de l'American way of life en Europe et dans le monde est un phénomène lié au XXe siècle. L'aide que procura l'armée américaine au cours de la Première Guerre mondiale, où elle fut particulièrement efficace sur l'organisation logistique, dans le centre de la France par exemple, commença à éveiller un intérêt pour cette culture nouvelle.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'effort de production des armements nécessaires au débarquement de Normandie fut le plus grand projet industriel jamais mené en un temps aussi court par une nation.

À la Libération, les Américains bénéficièrent ainsi d'un prestige considérable, qu'ils réussirent à négocier auprès des pays européens. L'accord Blum-Byrnes (1946) par exemple, outre l'aide financière qu'il accordait à la France, comportait l'autorisation de faire projeter des films américains dans les salles de cinéma françaises. D'autres produits de grande consommation se répandirent en Europe : chewing-gum, Coca-Cola, ... diffusant une forme américaine de culture de masse. Le paradoxe de Leontief exprime, sous forme de théorie économique, le fait que les États-Unis sont parvenus à exporter des biens moins intensifs en capital que ne le sont leurs importations.

Aujourd'hui

L'arrivée du réseau internet pose également ce genre de questions, autour de l'identité culturelle, et du droit de la propriété intellectuelle

Partager cet article

Repost 0
Published by Profhistgéo - dans Géo Amérique Etats-Unis
commenter cet article

commentaires