• : HISTOIRE-GÉO en LIBERTÉ
  • HISTOIRE-GÉO en LIBERTÉ
  • : Une source d'informations variées pour compléter les cours et aiguiser son esprit critique
  • Contact

"N'oublie pas de rechercher aussi le bonheur que procure une compréhension nouvelle, apportant un lien supplémentaire entre le monde et toi. Ce devrait être l'oeuvre à laquelle tu apportes le plus grand soin, et dont tu puisses être le plus fier."

 

Albert Jacquard, A toi qui n'est pas encore né.

histoire géo einstein

"Moins d'histoire et de chronologie, ça ne va pas faire des jeunes gens modernes, ça va faire des jeunes gens amnésiques, consensuels et obéissants

Régis Debray

 

 

"Les véritables hommes de progrès ont pour point de départ un respect profond du passé"

Ernest Renan

 

 

10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 16:23

 

 

 

Juifs français

Juifs étrangers

Population en 1940

190000

140000

Victimes en déportation

21000

55000

% ayant échappé à la mort

89,00%

61,00%

 

Source: étude de Serge Klarsfeld (écrivain, historien et avocat de la cause des déportés de France)

 

A titre de comparaison en Belgique 40% des juifs ont échappé à la mort, 15% aux Pays-Bas et 10% seulement en Pologne. Que dire des 65000 déportés politiques et de droit commun de France dont aucun livre d'histoire ne parle ? Des 47000 "malgré-nous" (alsaciens-lorrains enrôlés de force dans l'armée allemande) disparus sur le front de l'Est ?

Selon Serge Klarsfeld si les trois quart des juifs de France ont été sauvés, c'est grâce à « la sympathie sincère de l'ensemble des français, ainsi qu'à la solidarité agissante... »

D'après André Kaspi qui déclarait dans la revue L'Histoire (octobre 1991, p52): "Vichy a sacrifié les juifs étrangers pour mieux protéger les juifs français, mais sans Pétain, les juifs de France auraient subi le même sort que ceux de Belgique, des Pays-Bas ou de Pologne. Pendant deux ans, ils ont d'une certaine manière bénéficié de l'existence de l'Etat français..."

Il serait salutaire de rappeler cette vérité historique aux propagandistes actuels qui exagèrent le rôle collaborationniste des français dans ce domaine et centrent leur attention exclusivement sur une souffrance particulière. La réalité c'est que 90% des juifs français sont restés en vie, ce qui constitue un record dans l'Europe occupée par les nazis.

L'Histoire doit rester ce qu'elle est et ne pas céder autant que faire se peut aux pressions communautaires ou politiciennes...

Partager cet article

Repost 0

commentaires